C2Skame : Romances en poésies

C2Skame : Romances en poésies

5 clés...1ère clé. Sous-chapitre "Causerie au café"

Sous-chapitre 10 Causerie au café.

 

A mon retour de la préfecture, je m'arrête au café du village. C'est l'heure de l'apéritif du soir. Je rentre dans l'arène, pour prendre la température auprès de la population. Je fais le tour des clients pour leur dire bonsoir. Tout le monde me salue, mais je ressens une certaine gêne. Silence complet. Et aucune conversation ne s'engage sur mes démêlés avec la presse. Je m'installe au comptoir et demande un café. Personne ne se joint à moi. C'est clair le premier article a fait des dégâts, et même le deuxième article n'a pas éteint le feu. Je bois tranquillement mon café, quand un grand gaillard s'approche de moi.

    • Excusez-moi Monsieur le Maire, mais quel article faut-il croire ?

    • Sincèrement et avec la plus grande honnêteté, le 2ème. Le premier est un tissus de mensonges.

    • Alors pourquoi y a-t-il eu ce premier article ?

    • J'aimerai bien le savoir ! Mais je me suis occupé des malfaisants. Vous savez les élections approchent et certains pensent que tous les coups sont permis. Eh bien moi, je ne me laisse pas faire.

    • Vous avez bien raison Monsieur le Maire, mais vous devriez le dire à toute la population en organisant un meeting, avec une buvette bien sûr.

    • Je vais étudier votre proposition.

    • Bien, mesdames, messieurs, je vous souhaite bonne soirée ! Bien le bonjour chez vous.

    • Au revoir Monsieur le Maire, répond la clientèle en coeur.

 

Commentaire de l'auteur : Le 1er article du Courrier Frisard qui avait vraiment « cassé du sucre sur le dos » du maire, a laissé des traces, malgré son démenti. Le doute planant, les clients du café ne montrent pas chaleureux avec le maire. Celui-ci aimerait bien « savoir où le bât blesse » en attendant il « est dans la mouise ». Il espère ne pas avoir « fait naufrage au port », lui qui auparavant « avait le vent en poupe ». Il « va avoir du pain sur la planche », bien savonneuse, pour redresser sa situation.

 

   

Pour continuer la lecture de ce manuscrit, cliquez sur ce lien1er entretien psychologue.

 

Cliquez sur le lien pour aller au sommaire.



08/02/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres